Théo le Chat - Theo the Cat

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, 30 décembre 2012

Famous cats

Mon chat, la vie et moi - 1

yoonjoo-he8904.jpg

yoonjoo-he8908.jpgyoonjoo-he8887.jpg

yoonjoo-he8876.jpg

Mon chat, la vie et moi, Kwo Yoonjoo, éditions Zulma, 2012.

Donnez, revendez les cadeaux de Noël que vous n'aimez pas, craquez le chèque de vos étrennes et achetez plutôt ce superbe bouquin, vous ne le regretterez pas ! C'est du nanan, de la cerise sur le gâteau, du bonheur de page en page ! 

Billet 2 pour voir quelques pages intérieures

La suite du texte de présentation très bientôt… dès que possible ! dans les premiers jours de janvier, en tout cas…

Modèle pour les photos du billet : Hector, jeune chaton européen tabby au joli pelage silver blotched (marbré) tout comme Naong, (race american shorthair), le chat vedette de Kwon Yonjoo. Les rayures dessinent comme une aile de papillon sur les flancs avec une large ocelle.

samedi, 29 décembre 2012

Littérature

Un livre à dévorer ! La preuve !

peregrin-7816.jpg

peregrin-7819.jpg

peregrin-7821.jpg

peregrin-7822.jpg

peregrin-7823.jpg

peregrin-7824.jpg

peregrin-7826.jpg

Un invité sans gêne et un peu téméraire. Une gardienne de livre de chevet qui ne laisse rien passer. Lolly : "L'ai-je bien défendu, ton livre préféré ?"

Modèles pour les photos : Lolly et Huckie

peregrin-7828.jpg

Le Pérégrin émerveillé, Jean-Louis Gouraud, Editions Actes Sud, collection Arts équestres, 2012.

Auteur particulièrement recommandable. Ouvrage chaudement recommandé. LE grand expert du monde des équidés. Rien moins. Qu'on s'y connaisse en cheval ou qu'on n'y connaisse rien, on se passionnera avec la même ferveur pour cette sacrée balade de 3.333 kilomètres.

Parler de cheval sans parler de Jean-Louis Gouraud est impensable. Le plus grand éditeur de livres (une centaine) consacrés au cheval, expert incontesté, est aussi journaliste, écrivain et avant tout cavalier. Dans sa vie dédiée aux équidés (son précédent ouvrage s‘intitulait d‘ailleurs Hippomania pour explorer cette joyeuse "pathologie“), il fit en 1990 un périple ralliant Paris à Moscou, 3.333 km en 75 jours, avec deux trotteurs français. Une sorte de défi farfelu, — tous les cavaliers sont les spécialistes des paris absurdes, me dit-il, — pour cet homme à l‘humour  élégant, dont les "fontes“ (sacoches des cavaliers) débordent sans cesse d‘idées équestres. Ce voyage original s‘inscrit sur les traces du Russe Mikhaïl Asseev qui rallia Paris depuis l‘Ukraine en 1889, en pratiquant une monte "à la turkmène", monte en alternance de ses deux juments, compagnes d‘aventure. Jean-Louis Gouraud voulait réitérer l‘exploit, apporter la preuve que sans préparation spécifique, cette technique apporte au cavalier et à ses montures une exceptionnelle endurance.

Vingt ans plus tard, et après avoir refait le parcours en 2001, en voiture cette fois, il se donne encore un défi, écrire en 75 jours (discontinus, seule concession) le détail de cette „pérégrination“. Magie de la mémoire réactivée par les notes prises quotidiennement, toutes les images ressurgisssent. Spontanéïté, sincérité au rendez-vous, récit foisonnant servi par une écriture tenue pour ce maître qui sait discipliner avec douceur sa plume comme ses chevaux. C‘est un bonheur délicieux de le suivre „Pérégrin émerveillé“ sur ce chemin qui traverse l‘Est de la France, la RFA —  Sarre, Palatinat, à Zweibrücken, ville du cheval…— puis la RDA, la Pologne pour atteindre l‘URSS. Partageant ses rencontres mais aussi son érudition, sa verve, sa modestie et toujours son humour, le lecteur est porté, emporté par le rythme de ce carnet de croquis, de portraits en mots d‘un empire qui bascule. Car le récit équestre est aussi le prétexte pour explorer en profondeur en journaliste, en historien, en géopoliticien, en passionné de littérature, presque en ethnologue ce "moment crucial. À la charnière de deux époques. Sur la ligne de fracture entre deux âges. Le véritable changement de siècle n‘a pas eu lieu en l‘an 2000 - mais en 1990.“ Témoin d‘un monde d‘avant et d‘un monde d‘après la chute du mur de Berlin, et explorateur d‘une Russie en pleine mutation, celle des chevaux et celle des hommes.

© SyBee

dimanche, 11 novembre 2012

Portrait

Soleil d'automne au jardin

Easy le matou dans son panier

Easy le matou endormi au soleil dans le jardin

Souvenir du début d'automne, un jour ensoleillé. Easy le matou, sieste en couleurs.

lundi, 6 août 2012

Rencontres

Chats d'Hiroshima

chat errant Hiroshima

Hiroshima chats

Quelques chats errants croisés à Hiroshima, en ce jour anniversaire du largage de la bombe atomique sur la ville japonaise. J'avais déjà montré un autre vue du rouquin errant, dans ce billet-là. Pour compléter l'hommage, passer en fond sonore, Iwo Jima Song (album Rue de Siam / 1981) par Marquis de Sade  (pour comprendre, lire ici ce billet de ce très intéressant blog) et aussi visionner quelques images de l'émouvant film de Clint Lettres d'Iwo Jima et la mythique photo du photographe de guerre, Joe Rosenthal, que j'ai eu l'honneur de "trimballer" dans ma voiture, un jour, lointain déjà, du côté de Perpignan.

PS personnel : avec un salut aux Rennais au passage et à l'ami JF le "Visa Man"

dimanche, 24 juin 2012

Portrait

Hommage à Freemouss

Freemouss le matou

freemouss-5682.jpg

freemouss-5693.jpg

freemouss-2569.jpg

freemouss-fleurs.jpg

freemouss-5679.jpg

freemouss-fleurs3400.jpg

Mes mots étaient silence ces derniers jours avec des images de souffrance, en boucle. FreeMouss est parti le 15 juin et les derniers jours, dernières heures furent très difficiles, à essayer de soigner, de sauver, à lutter, à pleurer d'impuissance, à se demander si, à pas savoir, à jamais savoir quand c'est le moment de dire : "assez", et toujours le doute qui s'insinue, à guetter les indices, à ne pas savoir encore… Et quand la décision est prise, les souffrances, encore, toujours, qui ne lui sont pas épargnées, jusqu'à la dernière minute, dur d'avaler ce surplus… Et puis le souvenir de toutes les autres fins difficiles qui se réveille en même temps…

Il est enterré près de là où la dernière photo (4e) fut prise au printemps dernier lorsque je l'avais gardé pendant plusieurs longues semaines. Sa maîtresse luttait contre la mort.

Lire la suite...

dimanche, 10 juin 2012

Comic-strip

Enigme pour chat

easy-3718.jpgeasy-brindille-3picseasy-3722.jpg

Easy est perplexe… Il en a ses longues moustaches toutes retournées !

Note santé en passant : Easy va bien mais reste fragile. Il boit toujours beaucoup,  c'est un des signes de sa maladie. Il peine à reprendre le poids perdu depuis la dernière crise, cette fois-ci. Ou plutôt il le reprend très doucement mais ça ce n'est pas forcément négatif. Il n'a plus de traitement lourd mais simplement des probiotiques en complément journalier et cela semble l'aider mais il est un peu tôt pour en tirer des conclusions.

Enigma for cat… ! Easy is perplexed…

- page 1 de 11