Théo le Chat - Theo the Cat

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clef - automne

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, 5 octobre 2011

Portrait

Indian summer

Theo le chat et Real - été indien 1Theo le chat et Real - été indien 2Theo le chat et Real - été indien 3Theo le chat et Real - été indien 4

Il y en a qui ont largement profité de l'été indien, c'est sûr !
Des nouvelles brèves d'Easy le matou sur le fil Twitter de Théo. N'hésitez pas à le consulter (lien cliquable dans la colonne de droite) .

jeudi, 25 novembre 2010

Portrait

Les feuilles de l'automne

Easy le matou et ses moustaches à la Salvador Dali, pointes à chatouiller le ciel, vibrisses à la rebrousse qui font croire à des rayures sur mon objectif, grands traits blancs qui barrent les clichés !
Non, non, l'objectif va très bien, merci !!! Un petit rayon de soleil d'automne roux comme Théo vient éclairer les feuilles de noisetier. C'était il y a peu, une journée d'été indien, pas aujourd'hui c'est sûr, brrr… on grelotte, c'est l'hiver avant l'heure ! Ah oui j'avais dit que je n'avais pas trop le temps de venir ici alimenter le fil des billets ? Oui mais les frimas précoces ont fait dégringoler sur mon nez un vilain rhume alors ma concentration s'effiloche et j'ai lâché un peu mon boulot qui n'avançait plus pour une petite "ré-création" qui amuse mes neurones ! Atchââ !!!

dimanche, 26 septembre 2010

Portrait

Parfaits jouets d'automne pour chats


Automne. Eclaircie, samedi, dans une journée de pluie. Promenade avec Real sous les marronniers d'Inde* égale récolte de jouets pour les chats !  Pzzz Pzzz Pzzz… sortis de leurs bogues, les "palets" glissent comme des fusées sur le carrelage. Théo est le plus acharné à faire partir en vrille ces grosses billes pas rondes du tout, des billes cagneuses ! Le trio des chats mène une sarabande endiablée, impossible à photographier !!!
:-)
Attention, le marron est toxique, ne laissez pas enfants en bas âge ou chiens en croquer un bout ! Les chats en général ne s'y risquent pas car trop gros pour leur petite gueule mais on ne sait jamais, si vous avez un chat kamikaze ! Le mieux est de ranger les jouets après la séance de défoulement  ! et ça devinez qui va s'y coller !!! N'en donnez qu'un à la fois, c'est toujours ça de gagné ensuite parce que ça finit toujours sous les meubles ou sous le canapé bien sûr !
Pour l'anecdote, Real s'est déjà risquée à en manger un (petite crise de jalousie envers la bande des cats en fait) ! Vomissement de l'objet du délit quelques heures plus tard et plâtrage avec Smecta pour cicatriser l'estomac enflammé de la toutoune ! Rien de bien grave pour Miss Golden !

Petites Notes en complément

* Le marronnier commun (Aesculus hippocastanum L.) a de nombreux autres noms communs tels que marronnier d'Inde, marronnier blanc, châtaignier de mer, marronnier faux-châtaignier ou marronnier (ou châtaignier) des chevaux. Il est originaire d'Asie mineure contrairement à ce que laisse entendre son nom.
Le marron d'Inde contient de l’amidon, des saponines (aescine) et surtout des glucosides (aesculine, fraxine), qui le rendent toxique.
Les marrons du commerce, à griller ou utilisés en confiserie, qui sont comestibles, sont des châtaignes, fruits d’une variété de châtaignier (Castanea sativa) à fruits non cloisonnés. Ce ne sont pas les fruits du marronnier d'Inde.

L'arbre des cours d'école : les marronniers et leurs marrons ont été pour des générations d'enfants le symbole de la cour d'école, pourvoyeurs de jeux, d'histoires et de rêves.

Argot de presse :
« marronnier » est un terme couramment utilisé dans les médias. Il désigne un sujet qui revient régulièrement, comme la rentrée scolaire au moment où les feuilles de marronniers commencent à joncher les cours d'école.

Maladies : Le marronnier était autrefois peu sensible aux parasites, même planté en alignement. Il est depuis quelques décennies victimes de plusieurs pathologies qui, sans être toujours nouvelles, semblent dans certaines régions et dans les villes prendre une ampleur croissante et préoccupante.
Le marronnier est touché par Cameraria ohridella qui est un insecte lépidoptère (Gracillariidae) dont le nom commun est mineuse du marronnier. Ce très petit papillon qui était inconnu de la science avant les années 1980 est en quelques années, pour des raisons inconnues, devenu ravageur, infestant des millions de marronniers dans presque toute l'Europe occidentale, provoquant le dessèchement du feuillage prématurément en été.
Il semble que ces pathogènes se développent surtout sur des arbres dont le système racinaire est contraint, et chez des arbres exposés aux stress dus à la pollution ou aux modifications anthropiques locales et globalesdu climat (respectivement perturbation du couple thermohygrométrique en ville, et hivers doux et étés chauds et secs en zone tempérée).

Sources des notes : pages sur le Marronnier commun et la mineuse du maronnier de Wikipédia et fiche du site lesarbres.fr

page 2 de 2 -